La dissertation pour l'écrit du bac de français

Méthode et conseils, texte officiel, analyser le sujet, rechercher les arguments et élaborer le plan, rédiger la dissertation.

haut de la page

© bacdefrancais.net - Plan du site - Toute reproduction est strictement interdite et constitue un délit

logo site.jpg

La dissertation (sur oeuvre) (réforme 2019)

On consultera, sur le site ministériel  éduscol , les objectifs et le format de la dissertation sur œuvre, tels que les entend le Ministère.

L'esprit de l'exercice

La dissertation n'est en aucun cas un (simple) résumé de l'œuvre (dans sa signification littérale, par exemple l'intrigue d'un roman ou d'une pièce).

Une bonne dissertation sur œuvre éclaire sous un autre jour les termes du sujet (à identifier, à reprendre, à manier, à questionner), une notion , un problème littéraire, mais elle doit aussi engager une lecture rétroactive de l'œuvre étudiée sur laquelle on s'appuie.

Ce qui est évalué, c'est bien la pensée (progressive, hiérarchisée, approfondie) du candidat qui doit non pas admettre ou affirmer mais démontrer quelque chose à partir du sujet.

C'est la dimension critique de la dissertation qui doit établir ce qu'elle dit, définir et redéfinir, mass aussi oser discuter , c'est-à-dire pointer des limites, des insatisfactions, des manques du sujet.

Le candidat met en œuvre un raisonnement personnel, progressif et soutenu par des exemples empruntés à l'œuvre-support.

Problématiser

Il faudrait demander à nos collègues philosophes (et aux mathématiciens, aussi!) qui peuvent fournir des définitions affinées mais grosso modo,

Raisonner = exercer sa raison en tant que capacité de démonstration et de déduction pour établir une affirmation tenue pour valide (et admise pour vraie). Cela requiert une analyse rigoureuse, et exige que l'on distingue des éléments, identifie des enjeux , établisse un ordre des opérations mentales (on se fixe un plan d'étude, qu'on annonce en introduction et qu'on suit rigoureusement).

Il ne s'agit ni de juger l'auteur ou les personnages, ni de dire ce qu'on like ou pas, ni se rabattre sur l'actualité récente, ni de réciter le cours, ni de résumer l'œuvre.

Une réflexion progressive.

Une bonne dissertation nous fait passer, comme toute réflexion intellectuelle, d'un point de départ (un certain état des lieux) à un point d'arrivée, un point d'aboutissement, bref à des résultats au terme de la copie.

En français, ce qui est en plus requis, c'est que tout cela doit s'opérer en s'appuyant sur l'œuvre étudiée.

OUI , la référence aux textes du parcours associé est possible mais c'est bien l'œuvre étudiée qui demeure le centre de gravité d'une dissertation sur œuvre . Tout doit s'y référer et servir son explication.

Il faut faire dialoguer les mots du sujet (à identifier, expliciter, questionner) chacun pour lui-même et entre eux, avec l'œuvre -support.

Problématiser = reformuler, questionner, critiquer.

= gamberger à ce que ça dit, ne dit pas, fait dire

ou, dit autrement, à ce que ça suppose, ce que ça entraîne.

J'ai entendu une fois une collègue de philo du lycée employer cette juste définition de la problémaisation, terme qui semble toujours barbares pour nombre de nos élèves, alors qu'elle est la clef d'une bonne dissertation :

"poser des questions à la question".

Se précipiter sur internet ou autre n'a aucun intérêt pendant le travail de dissertation sur œuvre. Rien ne remplace le travail de cogitation (dit autrement, de " gamberge ") à partir du sujet, incompressible et qui, me concernant, me prend 50% du temps que je peux consacrer à un travail de dissertation (rédiger me prend ainsi bien moins de temps de comprendre le sujet et concevoir le cheminement intellectuel que je prendrai).

C'est seul(e) face au sujet et dès le début, qu'il faut adopter une disposition mentale, en prenant le temps pour cela : se rendre tout à la fois

accueillant (prendre le sujet pour ce qu'il dit, ne pas balayer sa légitimité ni ses significations),

prudent (vérifier d'où l'on part, de quelle acception ou connotation du mot du sujet, de la notion on part)

et méfiant (que voudrait-on nous faire dire? Le sujet est-il acceptable en l'état?) vis-à-vis du sujet posé.

C'est de la profondeur, du détail, de la plasticité et de l'inventivité de vos questionnements que dépendent la qualité de la réflexion qui va servir d'ossature à toute la dissertation.

On doit, pour chaque sujet de dissertation, commencer par lire la question posée, la relire, la reformuler au besoin et la décomposer, comme suit.

Pourquoi le sujet en est-il venu à se poser? Que suppose le sujet posé ainsi?

Que signifient en général, la plupart du temps, les mots du sujet? Que fait-on dire en général, la plupart du temps à l'œuvre étudiée ?

Les mots du sujet collent-ils bien à l'œuvre? Conviennent-ils? Sonnent-ils mal entre eux et lorsqu'on les met en relation avec le sujet ? Auriez-vous dit les choses en ces termes? Les mots sont-ils excessifs? Justement trouvés? En deçà de la vérité?

Quel est l'aboutissement naturel, i.e. sous-entendu du sujet si on le prend au pied de la lettre? Qu'est-on porté à croire?

Un PRÉALABLE fondamental: définir & faire parler les termes du sujet

Repérer le mot-clé , le nœud du sujet; si le sujet comprend deux mots-clés, engageant deux notions, deux idées, les examiner chacun pour lui-même puis étudier leur interaction (surenchère de l'un par l'autre? Concurrence? Opposition? Compatibilité?) 

Rechercher le sens des mots : installer une app- dictionnaire (Larousse, Le Robert) (payante) sur son smartphone ou sa tablette, ou un cd-rom du dictionnaire. Ou bien, chercher sur Le Littré numérisé et mis en ligne. Chercher l'étymologie, le sens premier/second, propre/figuré du mot, bref, étudier l'origine du mot, son historique, son évolution (glissement de sens éventuel dans l'usage etc.), et réfléchir à partir de ses éventuelles  connotations (péjoratif vs laudatif).

Pour aller plus loin , cette plateforme lexicale et morphologique, précise et maniable, générée par le CNRS: 

http://www.cnrtl.fr/definition/

Recenser les expressions toutes faites, locutions figées, tournures  dans lesquelles le mot-clé repéré apparaît: quel sens donne-t-on alors au mot? Quel(s) sous-entendu(s)? Quelle(s) connotation(s)?

NOTA BENE : cette réflexion sur les mots du sujet ne donnera pas, tel quel, un paragraphe en introduction. Elle permet de déclencher et diriger le questionnement. Ses résultats se retrouveront tout au long de votre raisonnement au fil de la dissertation. 

ASTUCE : Pour lancer le questionnement, récapituler comment on a compris l'œuvre étudiée, et se demander quelle question de dissertation on aurait, si l'on avait été concepteur de sujet de bac, donnée à ses élèves . Cette petite opération mentale permet de réactiver en soi l'interprétation que l'on a réalisée de l'œuvre et ce que l'on y a identifié de fondamental. 

Condition sine qua non : connaître l'œuvre

A partir de la session des EAF 2020 , au sein des épreuves écrites , la dissertation est une dissertation sur œuvre , c'est-à-dire qu'elle portera, non plus sur une grande question littéraire d'ensemble, mettant en jeu tout un genre ou toute une tradition littéraire, mais bien sur un support resserré, à savoir une des œuvres au programme, et sera à l'écrit, un des deux exercices au choix (commentaire OU dissertation), pendant 4 heures .

Si le commentaire porte sur un texte peut-être inconnu du candidat (on peut espérer cependant, sur un texte issu du grand patrimoine littéraire francophone du 16e siècle à nos jours), la dissertation portera donc forcément sur un travail accompli pendant l'année scolaire : le candidat sérieux sera valorisé pour sa maîtrise de l'oeuvre .

La dissertation se pratique, au bac écrit, SANS le livre .

On pourra, afin de préparer des exemples à commenter dans sa copie, apprendre des citations de l'œuvre.

Les deux présupposés de l'exercice et les deux conditions de sa réussite sont:

une connaissance précise de l'œuvre , avec une capacité à en citer ou désigner des passages significatifs, pris comme appui ou illustration du raisonnement sur le sujet posé;

une exploitation finement critique de la formulation du sujet : il faut faire parler les mots du sujet, voire étudier leurs présupposés mais aussi ce qu'ils sous-entendent et ce qu'ils impliquent. 

L'intégration des références à l'œuvre

La dissertation sur œuvre se doit se référer à l'œuvre , en pointant et en exploitant des passages précis (identifiables, aisés à retrouver) textuellement cités ou résumés, mais incorporés à l'étude ; on peut ainsi intégrer des formules éclairantes, des citations ciblées (pas de paragraphes entiers, des strophes entières ou des tartines de texte en revanche) et veiller à ce que l'utilisation de ces passages ( des mots ou groupes de mots au plus, donc ) soient intégrés avec fluidité dans le corps de votre propos: n'isolez pas artificiellement le texte cité.

Se constituer un " stock " de références en vue de l'examen

Le jour du bac, le candidat ne dispose pas de l'œuvre: seront avantagés ceux qui disposent d'une bonne mémoire ou se seront constitué, tout au long de l'année scolaire, un répertoire de citations brèves, pertinentes, aisément réutilisables, bref se seront constitué un un stock de références et citations, tout prêt à l'emploi, dans un coin de sa mémoire, qui comporterait des formules-clés et des formules éclairantes sur l'œuvre ou des dimensions de l'œuvre littéraire étudiée (par exemple organisé par thèmes présents dans l'œuvre, ou bien texte par texte, extrait après extrait étudié...).

On conseille par exemple aux élèves de première, directement concernés par l'exercice de dissertation sur œuvre au bac, de se constituer au fil ou au terme de chaque séquence un recueil de citations, sous forme de carnet de lecture , ou, à à partir des textes étudiés, sous forme de padlet ou équivalent, dont j'ai fourni ici un exemple: https://www.lydiablanc.fr/post/réviser-montaigne

Pour quel rendu ?

Cf. sur mon site des exemples de dissertation sur œuvre traités: https://www.lydiablanc.fr/post/la-dissertation-sur-oeuvre-exemples mais également https://www.lydiablanc.fr/post/e-copies (en fin de page web, des exemples de bonnes copies de dissertations sur œuvre comme on les attend désormais au bac) qui ont su intégrer des exemples à leur raisonnement.

Conventions rédactionnelles et architecture du devoir

Inchangées par rapport à ce qui se pratiquait et se préparait au lycée jusqu'à présent:

un propos intégralement rédigé, c'est-à-dire qui fait disparaître toutes les marques du brouillon, du plan et tout signe mathématique (sauf numéros de vers, lignes et dates) ou toute abréviation. 

Un propos général et adoptant un ton neutre et expert au moyen d'une langue soignée.

On évitera ainsi  la posture subjective (première personne du singulier " je " à proscrire: on préférera le ton objectif d'un " on " ou " nous " de modestie ou " il " impersonnel dans " il s'agira de ...").

On se gardera de tout jugement personnel sur l'auteur ou sur l'œuvre: "l'auteur a bien fait de..." , "le texte va trop loin en affirmant que...", "le poème, très réussi, ...".

On pensera enfin à adapter son niveau de langue à cette qualité d'analyste-expert du texte visée: pas de "l'auteur en fait des tonnes" qui pourra être exprimé ainsi: " l'auteur ne ménage pas ses effets" ou " L'auteur procède par hyperbole et insiste sur... ".

ÉTAPES du devoir

En introduction ,

on présentera le mot-clé ou la notion -clé (exprimée ou sous-entendue) du sujet,

éventuellement l'historique de la notion

reprendre la question = la problématiser : il s'agit là, étape cruciale, de "poser des questions à la question", faire parler le sujet (en détecter les nœuds, les zones d'intérêt);

puis son plan prévisionnel (grandes parties: deux ou trois), dans ses grandes lignes (on gardera la détail de la mise en œuvre pour le développement).

Au développement , aisément repérable (saut de ligne avant, saut de ligne après) à l’œil nu: on veillera à ménager ample, étayé, et progressif au moyen de sous-parties (repérables au moyen d'un alinéa au début du paragraphe) au sein d'un devoir aéré (ne pas hésiter à sauter des lignes, mais seulement quand c'est nécessaire, par exemple pour isoler le développement central).

On pensera à placer les éléments forts de son raisonnement ou plus originaux, voire polémiques, en fin de développement .

Chaque lancement de grande partie (= prenant la forme d'un titre dans le brouillon: vos I, II, III éventuel) devra contenir le mot-clé et jouer avec (le renforcer, le contredire, le prendre comme point de départ, le redéfinir).

Ne pas oublier de fréquemment reprendre le mot-clé du sujet : on part de ce mot-clé et on revient toujours à ce mot-clé , véritable point névralgique du sujet.

C'est dans le développement qu'il faut justifier ses affirmations par des recours au texte (pour un devoir en six sous-parties, cela fait au moins six références ciblées à un passage de l'œuvre, passage expliqué, exploité, mis au service d'une étape de notre raisonnement. Ce passage peut-être littéralement cité (pour ceux qui sont dotés d'une bonne mémoire!) ou simplement évoqué, mais alors avec un bon degré de précision tout de même. La règle est qu' on ne dit rien de gratuit. Ce qu'on dit, on a des raisons de le dire, et on en retrouve une illustration dans l'œuvre étudiée support du sujet posé. On peut aussi, dans une moindre mesure, faire référence au parcours associé pour apporter une preuve supplémentaire. Idem des œuvres de lectures cursives , qui peuvent aussi faire office de références extérieures aptes à valoriser une étude d'œuvre en offrant des points de comparaison ponctuelle.

La conclusion , en deux sous-parties:

fait le point sur l'avancée de la pensée, résume les grands étapes du cheminement suivi (= phase- bilan ): On veillera au chemin parcouru du point de départ (la doxa, les idées reçues, les évidences de départ d'abord suscitées par le sujet) jusqu'au point d'arrivée (ce que notre raisonnement a mis à jour). Une dissertation réussie permet toujours de dépasser les mots de départ du sujet pour les re-définir au bout du compte.

puis ouvre la perspective (= ouverture ) en tentant de poser le même problème à une autre œuvre littéraire ou un autre art (= exemple supplémentaire, inédit, 'extérieur' rapidement commenté pour en prouver la pertinence). Comme toujours, on veillera à ce que la référence (à une œuvre voire à une pensée critique, à un commentaire de spécialiste ) , soit bien calibrée (ni trop floue ni trop développée), valorisante (pas de référence opportuniste à l'actualité et la vie des médias, pas de référence trop générationnelle ou considérée comme trop grand public), transmissible (à quoi bon une référence à un domaine culturel inconnu ? - ex. référence à un écrivain moldave du 19e siècle ... certes mais n'y avait-il pas plus évident et percutant ?). 

On évitera donc la question trop ouverte (" Et on se peut se demander quel est le destin de l'homme ." - Hum hum ...) (Des générations de philosophes ont déjà essayé, sans réponse !) ou trop évidente (" On pourra se demander si dans le roman aussi il n'existe pas d'anti-héros. ") (question déjà résolue à laquelle un minimum de culture répond déjà sans ambiguïté: oui, il y en a, et plein!).

EXEMPLE de mise en œuvre conforme

Euh... l'intérêt d'une dissertation.

Montrer, au fond, que l'œuvre lue et étudiée, est complexe, originale, intéressante, que c'est une œuvre de qualité (qui justifie d'être donnée à étudier à des lycéens capables de comprendre, évidemment.)

Une bonne dissertation montre toujours qu' au-delà de son sens littéral, une œuvre littéraire est riche de sa complexité et de ses implications.

Quels critères d'évaluation pour une copie de dissertation?

La bonne prise en compte des termes du sujet , qui ne doivent ni être évacués ni sous-estimés, ni être aveuglément approuvés ou pris pour acquis. Il ne faut pas hésiter à chercher leur signification dans des dictionnaires et évaluer ce qu'ils veulent dire, comment ils sont d'ordinaire employés, s'ils se rattachent à un champ sémantique ou à un contexte particulier, s'ils font encore écho ou pas, s'ils sont obscurs ou pas, imagés ou pas... (cela est à évaluer et commenter au besoin!) etc.

La bonne connaissance d'une œuvre lue, comprise, étudiée.

La qualité rédactionnelle ( langue française , syntaxe, style, précision et justesse du vocabulaire),

La fluidité et la logique d'un raisonnement (attention aux répétitions ou incohérences),

l' originalité et la profondeur d'une réflexion personnelle critique sur une œuvre littéraire. Savoir exploiter le moindre aspect de l'œuvre, faire parler des exemples, aller au-delà du sens littéral sont des atouts.

Y a-t-il un plan-type ? 

Non, il y a autant de plans que de visions de la question posée et que de manières de voir et analyser une oeuvre . Néanmoins, il serait idiot de balayer d'emblée le sujet tel qu'il est posé (ce qu'il dit, ce qu'il sous-entend, ce qu'il implique) parfois formulé au moyen d'une citation (de critique ou spécialiste universitaire) et on attend quand même de tous les candidats qu'ils commencent (dans une première grande partie) par justifier les termes du sujet, pour en questionner ensuite les limites voire les impasses. Il y a donc quand même des zones attendues mais pas "passages (strictement) obligés" dans une dissertation.

Et si je ne pense pas "comme le correcteur de bac"?

Le correcteur a peut-être une vision du sujet et une lecture de l'œuvre, mais rien ne dit qu'elle soit immuable (elle peut varier avec le temps au gré de ses relectures) (cela nous arrive à tous de varier ou affiner un premier avis sur une œuvre au fil de nos relectures ou re-visionnages au tout simplement au regard de notre expérience, en mûrissant et en vieillissant).

Le correcteur a l'obligation morale et déontologique (c'est l'essence-même de son métier) de valoriser la réflexion des élèves, son métier n'est pas d'imposer sa vision aux élèves.

Le correcteur espère même sans doute au fond de lui, que le regard des candidats va lui apporter des choses qu'il n'avait pas vues ou avait sous-estimées. Le correcteur souhaite trouver matière à stimulation intellectuelle dans ses copies (et cela arrive plus qu'on ne croit, car un cerveau de 17 ans a des choses à dire !) 

Et si je pense n'avoir pas assez de culture ?

La culture, ça se construit, au fil des cours, des documents et annexes de cours (cf. sur ce site, voir sur PRONOTE aussi où des documents additionnels sont joints à chaque séance du cahier de textes , voir le manuel scolaire...). 

Le professeur fournit des références, des documents photocopiés ou mis en ligne, qui sont toujours des suggestions qui augmentent une culture générale et littéraire et à très court terme, doivent enrichir notre étude de telle ou telle œuvre. Il revient aux élèves de savoir ces occasions chaque fois qu'elles se présentent, sous la forme la plus minime comme une référence, un nom propre ou un titre d'œuvre fourni en classe et écrit au tableau. 

Mots-clés :

numéro 1 du soutien scolaire en ligne

Préparation bac français - Méthodologie de la dissertation sur oeuvre

Mathématiques, physique-chimie, révision brevet, philosophie, révision bac, avec la réforme du bac français, ta prof de soutien scolaire en ligne t'aide dans ta préparation écrite avec les meilleurs conseils pour écrire une dissertation sur oeuvre., fiche méthode bac français : la dissertation, i) exemples de sujets.

Le sujet portera sur l’œuvre et le parcours associé  ; il nécessitera donc une bonne connaissance des œuvres au programme et une maîtrise de plusieurs exemples.

Le sujet peut inviter à une réflexion sur  différents aspects de  l’œuvre :

- un ou plusieurs personnages de l’œuvre

- la réception de l’œuvre

- la structure ou le style de l’œuvre

- les thèmes abordés dans l’œuvre

- le genre de l’œuvre

- l’œuvre dans son contexte historique

Il peut se présenter sous la forme d’une  citation ou d’une question.

   Ex : En quoi le détour par l’autre est-il un bon moyen de dénoncer les travers de notre société ? Vous répondrez à cette question en vous appuyant sur votre connaissance des Lettres persanes , des œuvres étudiées dans le cadre du parcours et sur votre culture personnelle.

   Ex : Jules Lemaître, dans  Jean Racine écrit à propos du personnage de Phèdre : « on la plaint, on l’aime, on l’absout ». Vous discuterez cette citation en vous appuyant sur votre connaissance de la pièce et sur vos connaissances personnelles.  

II) L'analyse du sujet

   Cette étape, qui se fait au brouillon, est la plus importante car elle détermine le déroulement de votre devoir.  

    Elle doit être bien faite pour éviter le hors-sujet.         

    Elle peut nourrir votre  plan.

    R epérage des mots clefs et définition . Dégagez les différents sens d’un mot et sélectionnez ensuite ceux qui conviennent à votre sujet. Repérez quels sont les mots les plus importants, qu’il faudra discuter et qui seront les pivots de votre dissertation. C’est en nuançant ces mots que vous passerez d’une partie à l’autre .

    Quand le sujet comprend une citation issue de l’œuvre, rappelez-vous  le contexte de la citation . Quand le sujet est une question,  r epérez les mots interrogatifs  et, en fonction de cela, envisagez le type de réponse que vous aurez à construire, donc, votre plan. Attention, il est primordial de savoir à  quel type de sujet  on a affaire pour ne pas faire de hors-sujet. 

    Ex : Je ne vais pas répondre de la même manière à ces questions bien différentes : 

       - Phèdre est-elle une tragédie du langage ?

       - En quoi Phèdre est-elle une tragédie du langage ?

III) L'identification du type de sujet

Il est important d’identifier le type de sujet car de lui dépend le type de plan que vous allez construire.

                                                                                                                                                            

IV )  Formulation de la problématique

La problématique est la question soulevée par le sujet , à laquelle vous allez répondre dans votre dissertation.

Il existe deux types de questions : 

    Question fermée :  « thèse 1 ou thèse 2 ? »

- Quand on vous demande de choisir entre deux thèses, les thèses 1 et 2 sont contenues dans le sujet.

Il faut reformuler les deux thèses avec vos propres mots et connaissances.

- Quand on vous demande d'apprécier la pertinence d'une thèse , seule la thèse 1 est contenue dans le sujet. À partir de vos connaissances, vous devez formuler vous-même la 2e thèse qui nuance la 1e.

    Q uestion   ouverte   :     une reformulation du sujet à partir de l'analyse des mots clefs.

V) Élaboration du plan

    Une fois que vous savez le type de plan que vous devez faire, inscrivez-y vos idées.

    Alimentez votre plan en vous aidant : de votre corpus, des textes étudiés pendant l'année, de vos connaissances. Chaque partie devra comprendre au moins 3 sous-parties développant un exemple et une idée. On tentera de consacrer à l’œuvre au programme au moins une sous-partie par partie. L’œuvre peut-être invoquée en comparaison à un autre exemple que vous développez.

VI) Rédaction

    L'introduction

    

- une phrase d'amorce qui situe le sujet dans un contexte plus large (étymologie, chronologie...)     - la  citation du sujet     

           - la définition des mots clefs            - la problématique qui se noue autour de la discussion des mots clefs            -l'annonce  du plan    

    Le  développement

2 lignes entre chaque partie, 1 ligne entre chaque partie, nouveau paragraphe pour chaque argument d’une partie (sous-partie)

    La   conclusion

Elle récapitule la démonstration menée et peut comprendre une ouverture (question posée sous un autre angle, œuvre qui propose un dépassement, lien avec l’actualité...)

Répartition indicative de votre temps

Au brouillon ( 1h30 – 1h45)

   => définition des mots clefs du sujet

   => plan

   => rédaction de l’introduction et de la conclusion

Rédaction (1h30 – 1h45)

Relecture minutieuse du devoir ( 30 minutes)

Comment former et utiliser les superlatifs associés au present perfect en anglais ?

Quelle est la différence entre "whether" et "if "?

Évitez les fautes dans vos écrits académiques

Évitez le plagiat gratuitement, faire une bibliographie gratuitement, plan détaillé : comment faire .

Publié le 23 juillet 2019 par Emma Moreau . Mis à jour le 7 décembre 2020.

Faire un plan détaillé peut vous aider lors d’un exercice de rédaction de dissertation , de commentaire de texte ou lors de la rédaction du plan de votre mémoire , thèse ou tout autre document académique.

Le plan détaillé constitue une aide méthodologique qui va vous permettre d’y voir plus clair et d’organiser vos idées sans oublier de contenu.

Dans certains cas, le plan détaillé peut être un exercice à part entière, notamment lors d’épreuves écourtées. Il vous permettra alors de réunir et d’organiser l’ensemble de votre réflexion et vos connaissances, tout en évitant la rédaction complète.

Attention ! Si vous devez faire un plan détaillé lors d’un examen, il va falloir retranscrire en peu de mots l’ensemble de votre réflexion de manière claire et précise.

Table des matières

Qu’est-ce qu’un plan détaillé , avant de faire un plan détaillé, méthodologie du plan détaillé, la structure type du plan détaillé, exemples de plans détaillés.

Le plan détaillé permet de structurer votre réflexion, afin de répondre à une question posée (comme une problématique ). Il s’agit de construire votre développement, avant la rédaction finale.

Le plan détaillé vous permet de réaliser rapidement (et au brouillon) l’ensemble de votre devoir, sans effectuer la rédaction. Il vous aide à mettre de l’ordre dans vos idées et à construire le squelette de votre devoir. Vous n’aurez plus qu’à suivre votre plan détaillé pour la rédaction.

Le plan détaillé peut également être un exercice à part entière où il faudra alors veiller à ce que l’ensemble de vos réflexions sur le sujet transparaissent bien dans votre document même sans rédaction.

Remarque : Dans ce cas, les évaluateurs demandent souvent à ce que l’introduction, la conclusion et les transitions soient tout de même rédigées.

Corriger des textes efficacement et rapidement

Corrigez des phrases, des paragraphes ou des textes entiers en un clin d'œil grâce à notre correcteur d'orthographe gratuit.

Corriger un texte gratuitement

Avant de penser au plan détaillé de votre devoir, lisez de manière approfondie le sujet ou le texte de votre devoir.

Brainstorming

Notez alors au brouillon l’ensemble des idées qui vous viennent à l’esprit, les concepts que vous pensez se rattacher au sujet, des exemples précis, en soit toutes les informations que vous pensez importantes et nécessaires pour la rédaction future.

Notre conseil… Ne vous auto-censurez pas, écrivez littéralement tout ce que vous passe par l’esprit en rapport avec le sujet, mettez vos idées en vrac, quitte à faire un tri plus tard.

Trouver la problématique

Ensuite, relisez le sujet de votre devoir, puis lisez vos notes, tout en gardant le sujet du devoir à l’esprit. Vous devriez pouvoir en tirer une problématique générale. Cette problématique sera votre fil conducteur durant toute la durée restante de l’épreuve ou du devoir. Elle devra évidemment être liée au sujet principal de votre devoir.

1. Rédaction de l’introduction et de la conclusion

Une fois ce travail préalable effectué, il faut rédiger l’introduction ainsi que la conclusion du devoir. C’est primordial avant même de parler de plan. La rédaction de l’introduction va vous permettre de mettre à plat les enjeux et les axes de réflexion pour la rédaction à venir.

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur comment faire une introduction ici :

  • Pour un mémoire.
  • Pour une dissertation.
  • Pour un rapport de stage.
  • Pour une thèse.
  • Pour un TFE infirmier.

Ensuite, il faudra directement rédiger la conclusion. Cela va vous permettre d’établir le fil conducteur de votre devoir et de savoir où les interrogations de l’introduction vont mener afin d’avoir une idée plus précise de l’enchaînement des idées et de vos analyses lors de la rédaction.

Normalement, suite à la rédaction de ces deux parties et de vos recherches précédentes vous devriez déjà avoir en tête une ébauche de plan ou, du moins, une première idée de comment agencer vos idées.

2. Penser le plan détaillé

Suivant le document à rédiger (commentaire de texte, dissertation, mémoire, thèse…), le plan peut prendre différentes formes et être composé de différents niveaux. Généralement, les plans les plus utilisés sont les plans tripartites, mais ce n’est pas une règle en soit.

Notez votre esquisse de plan au brouillon en veillant à laisser assez d’espace pour pouvoir remplir les parties avec les éléments présents sur votre feuille de brouillon.

Reprenez vos notes et essayez d’y trouver trois axes principaux qui vous donneront vos trois grandes parties. Ensuite faites un travail de hiérarchisation des informations afin de pouvoir créer votre plan détaillé.

Remplissez alors la structure de votre plan avec les informations en faisant attention de bien suivre le procédé suivant :

  • Idée, concept ou analyse.
  • Exemple tiré de vos connaissances personnelles et/ou du texte s’il s’agit d’un commentaire de texte pour pouvoir appuyer votre analyse.

Si au cours de la mise en place de votre plan détaillé vous vous rendez compte qu’une partie n’est pas aussi remplie que les autres et/ou que vous n’avez finalement pas d’exemples à mettre pour appuyer votre raisonnement, le mieux et de supprimer cette sous-partie. En effet, il ne sert à rien lors de la mise en place d’un plan de se forcer à faire des parties qui ne suivent pas votre raisonnement juste pour réaliser un plan tripartite.

Voici ce à quoi ressemble généralement les plans tripartites…

3. Rédiger le plan détaillé

Suivant votre sujet, vous pouvez être amené à faire des plans différents, mais jamais plus de trois grandes parties. Vous pouvez également ajouter des sous-parties à vos sous-parties. Pour chaque niveau, l’analyse du sujet se devra d’être plus poussée. Les grandes parties représentant vos axes de réflexion principaux.

Gardez à l’esprit que votre plan doit être logique et dénoter de votre réflexion globale sur le sujet. Il faut donc insister sur les transitions afin de rendre votre rédaction claire et structurée.

Le plus important lors de l’élaboration de votre plan est de suivre votre raisonnement du début à la fin, que l’ensemble des parties soient reliées d’une façon ou d’une autre à la problématique et qu’elles apportent quelque chose à votre raisonnement global.

Vous aurez aussi le choix entre deux options lors de la rédaction du plan détaillé :

  • Titres apparents ou non-apparents.
  • Chapeaux rédigés ou non (petite introduction pour chaque partie).

Pour ces options, vérifiez vos consignes !

Télécharger la structure type du plan détaillé

Corriger des textes rapidement et facilement

Voici deux exemples complets de plans détaillés pour un commentaire de texte et pour une dissertation. Vous pouvez les télécharger en Word.

Voici un exemple de plan détaillé pour un commentaire de texte.

Télécharger l’exemple de plan détaillé

Voici un exemple de plan détaillé pour une dissertation.

Citer cet article de scribbr.

Si vous souhaitez citer cette source, vous pouvez la copier/coller ou cliquer sur le bouton “Citez cet article” pour l’ajouter automatiquement à notre Générateur de sources gratuit.

Moreau, E. (2020, 07 décembre). Plan détaillé : comment faire ?. Scribbr. Consulté le 26 mars 2024, de https://www.scribbr.fr/astuces/plan-detaille/

Cet article est-il utile ?

Emma Moreau

Emma Moreau

D'autres étudiants ont aussi consulté..., la méthode de la dissertation de philosophie , rédiger un commentaire de texte, conclusion d’une dissertation : comment la rédiger .

plan dissertation oeuvre

Se préparer à la dissertation sur œuvre

  • La dissertation est un travail d'argumentation qui consiste à développer une réflexion organisée pour répondre à une question d'ordre littéraire.
  • Cette question porte sur l'une des quatre œuvres intégrales étudiées pendant l'année, ainsi que sur le parcours associé à cette œuvre.
  • C'est un exercice intégralement rédigé et évalué sur 20 points.
  • La connaissance fine et précise de l'œuvre intégrale est indispensable pour réussir une dissertation car la qualité de votre devoir dépend en grande partie de la précision de vos arguments. C'est donc un exercice qui repose sur un travail préparatoire d'acquisition de connaissances sur l'œuvre, ses principaux enjeux et sur les rapports entre l'œuvre et le parcours associé.

S'exercer

  • passages importants de l'œuvre ;
  • personnages (principaux / secondaires) ;
  • structure globale de l'œuvre ;
  • extraits / passages que j'apprécie ;
  • difficultés rencontrées (compréhension, contexte historique...) ;
  • résumé sous forme d'un titre court par chapitre ou partie.
  • la posture ou la figure du poète ou de la poétesse ;
  • la forme poétique choisie et le thème principal d'un ensemble de poèmes successifs (section d'un recueil).

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre page Nous vous offrons 5 essais

Comment faire une dissertation sur une œuvre ?

plan dissertation oeuvre

Symbols: 1824

La rédaction d’une dissertation sur une œuvre implique plusieurs étapes clés. Voici un guide général pour vous aider à structurer votre travail :

La lecture attentive de l’œuvre :.

Commencez par lire l’œuvre en question attentivement. Prenez des notes sur les personnages, les thèmes, les motifs et les événements clés.

La recherche d’informations :

Si nécessaire, effectuez des recherches sur l’auteur, le contexte historique et culturel, et les critiques de l’œuvre pour mieux comprendre son sens et sa portée.

La formulation de la problématique :

La problématique est la question centrale que vous allez traiter dans votre dissertation. Elle doit être claire et précise, et idéalement liée à un aspect important de l’œuvre.

La construction du plan :

Une fois que vous avez une idée claire de votre problématique, vous pouvez commencer à structurer votre dissertation. Un plan typique comprend une introduction, plusieurs paragraphes de développement et une conclusion.

La rédaction de l’introduction :

Dans l’introduction, vous devez présenter votre problématique, expliquer l’importance de l’œuvre et de son contexte, et donner un aperçu de la structure de votre dissertation.

Le développement :

Dans les paragraphes de développement, vous allez analyser l’œuvre en fonction de votre problématique. Utilisez des citations pour appuyer vos arguments et prenez soin d’organiser vos idées de manière cohérente.

La conclusion :

La conclusion doit résumer les points clés de votre dissertation, souligner l’importance de votre problématique et proposer éventuellement des pistes de réflexion pour approfondir le sujet.

Enfin, n’oubliez pas de relire et de corriger votre travail pour vous assurer qu’il est clair, cohérent et bien écrit.

Leave a Reply Cancel reply

You must be logged in to post a comment.

Facebook

Commentaire et dissertation

Commentaire et dissertation

Dissertation plan.

Dissertation plan. La dissertation nécessite de suivre une méthode très précise. Nous te proposons un exemple de plan de dissertation sur le théâtre pour mieux comprendre le principe de cette réflexion en trois temps. Juste en dessous de l’énoncé du sujet, tu verras d’abord une introduction rédigée, un plan détaillé avec des exemples et une conclusion rédigée.

plan dissertation oeuvre

Plan de la dissertation

Dissertation plan: introduction.

Pour revoir la méthode de rédaction de la dissertation , clique ICI .

Issu d’un rite religieux lié au culte de Dionysos, le théâtre a quitté la sphère sacrée à la chute des civilisations antiques. Mais il a toujours gardé une dimension rituelle qui incite à considérer cet art avec un respect parfois disproportionné ou, au contraire, à le remettre en question par provocation ou par désir d’en faire ressortir l’intemporalité. Au XIXe siècle, les romantiques s’en sont emparés pour y exprimer leur quête d’absolu ; mais les contraintes techniques et morales de cette époque ont poussé Alfred de Musset à imaginer des intrigues détachées des règles de forme et de bienséance.

Or, cette attitude de contournement d’Alfred de Musset, au nom de la liberté d’écriture, nous conduit à nous poser la question de la liberté d’interprétation d’une œuvre dramatique. Ainsi, quel accès à l’œuvre théâtrale nous offre la plus grande liberté d’interprétation ?

Nous verrons dans un premier temps que le face-à-face avec le texte permet de tisser avec l’œuvre un rapport intime et subjectif. Cependant, force est de constater que le sens d’une pièce peut être enrichi par la mise en scène. Enfin, nous verrons que le théâtre ne doit pas être limité à la question de l’interprétation d’un texte, et que le langage théâtral peut dépasser nos attentesde spectateurs.

I – Dissertation plan: Lecture de la pièce de théâtre

Accéder à une œuvre théâtrale par la lecture de son texte nous garantit de façon évidente la jouissance intime de son contenu et la liberté de son interprétation.

A – Le théâtre: un texte

En effet, le théâtre c’est d’abord un texte, une œuvre poétique ou polémique, qu’il s’agisse de Jean Racine, de Molière ou autre. La lecture permet de s’approprier le texte. Livre en main, on peut en prendre possession par des relectures, des retours en arrière, des notes personnelles etc.

Exemple : Dans la solitude des champs de coton est une pièce de théâtre de Koltès, composée de longs monologues dépourvus de ponctuation, qui ouvre un espace nouveau dans notre imaginaire.

B –Le théâtre comme lecture

La lecture permet aussi d’imaginer les personnages, les décors dans lesquels ils évoluent, ainsi que leurs actions. On peut imaginer tout ces aspects à partir de notre propre expérience et de notre imaginaire. Exemples : Ainsi, les pièces antiques de Sénèque requièrent une conceptualisation des lieux, des personnages etc.

C – Le rôle des didascalies

Lire une pièce de théâtre, c’est aussi disposer de didascalies. Bien que la tragédie classique ne recoure pratiquement pas aux didascalies, les auteurs du XXème siècle en ont fait un grand usage. Exemple : l’importance des indications au début de En attendant Godot de Samuel Beckett.

Transition : Mais cet ancrage du dramaturge peut-elle vraiment se dispenser du passage à la scène et, de fait, des apports du metteur en scène, des comédiens …

II – Le théâtre: un art du vivant

Nous nous inscrirons dans cette partie dans la spécificité du théâtre qui consiste à être joué.

A – Le théâtre et ses spectateurs (dissertation plan)

Les individualités qui constituent le public, si elles partagent le temps et l’espace de la représentation, n’en demeurent pas moins libres dans leurs émotions et leur perception de l’œuvre. Exemple : Comme toute oeuvre littéraire, la mise en scène d’une pièce de théâtre laisse à chaque spectateur l’entière liberté d’interprétation comme de l’investissement émotionnel.

B – L’apport de la mise en scène

L’interprétation d’une œuvre dramatique apporte des éléments que nous n’aurions pas saisis en lisant la pièce. Les comédiens comme le metteur en scène offrent une proposition par rapport à ce que proposait le texte initial. Exemple : Ainsi, la mise en scène de Dom Juan est très différente selon que voit celle proposée par Bluwal dans son téléfilm ou bien celle de Mesguich. Chacun des deux metteurs en scène offre une lecture très intéressante et différente tout en prenant appui sur le même texte de Molière.

C – La représentation et le public

La représentation nécessite un pacte de crédulité avec le spectateur : il accepte de se soumettre à l’illusion en espérant accéder à la vérité. Cette illusion est créée par la présence physique des comédiens, des décors, des voix…

Exemple: quand le rideau s’ouvre sur Tartuffe, le spectateur du XXIème siècle oublie son téléphone portable, internet et sa réalité quotidienne. Il fait également semblant que le comédien qui incarne Tartuffe est Tartuffe lui-même.

Transition : Le terme « théâtre » renvoie donc à différents sens: le lieu dans lequel se joue la pièce, le dispositif dramatique mais aussi le genre littéraire.

III – Le spectateur de théâtre et son évolution

Dans ce dernier temps, nous nous intéresserons principalement au rapport entre le spectacle et le spectateur.

A – Le rôle du metteur en scène

Si au XVIIème siècle Molière revêtait à la fois le rôle de l’auteur du texte, de metteur en scène et de comédien, de nos jours, l’apparition de la figure du metteur en scène dans le processus de création théâtrale a fait beaucoup évoluer cet art. En effet, depuis le XXe siècle, la mise en scène donne une dimension supplémentaire à l’œuvre. Exemples : les mises en scène de Patrice Chéreau, de Stéphane Braunschweig, d’Olivier Py, de Peter Brook, d’Ariane Mnouchkine ont apporté une réelle plus-value aux textes théâtraux.

B – Le théâtre sans le texte

En effet, à l’origine et pendant des siècles, le théâtre reposait sur l’improvisation. L’essentiel était alors ailleurs dans le message, le registre… Exemple : De nos jours, le théâtre expérimental reprend cette dimension ancienne du théâtre des origines comme de la commedia dell’arte.

C – Le spectateur comme acteur

Le spectateur n’est pas seulement destinataire de l’œuvre dramatique. A partir du XXème siècle, les metteurs en scène ont eu tendance à réduire l’espace entre les comédiens et les spectateurs. Exemple : Dans Phèdre, Patrice Chéreau, réduit la distance avec les spectateurs. Ainsi, au début de l’acte I, Hippolyte s’assied au milieu du public, attirant celui-ci au sein même du spectacle.

Dissertation plan: Conclusion

À l’origine, le tragédie avait une fonction cathartique. Or cet effet purificateur ne pouvait être déclenché que par la représentation scénique de l’œuvre. Le théâtre requiert un investissement du public. Si la lecture d’une pièce nous passionne, sa mise en scène permet de développer une dimension supplémentaire: le spectateur participe de la création de la pièce. Par ailleurs, les règles contraignantes n’ayant plus cours, nous avons la possibilité de voir les pièces de Musset, et de vivre cette alchimie singulière qui opère le temps d’une représentation. Finalement, plus que dans toute autre forme artistique, le théâtre nécessite notre plein investissement dans le processus.

Nous espérons que ce cours « dissertation plan » a pu t’aider à mieux comprendre comment construire ta réflexion. N’hésite pas à poster tes remarques ou questions dans les commentaires.

– Comment faire une dissertation? (un sujet traité étape par étape)

– Introduction de la dissertation (la méthode en application)

– Un sujet de dissertation sur le théâtre analysé

– Dissertation sur le Mariage de Figaro de Beaumarchais

– Un exemple de dissertation

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées .

Pour s'améliorer en français

L’introduction de la dissertation : méthode

Tu passes le bac de français ? CLIQUE ICI et deviens membre de commentairecompose.fr ! Tu accèderas gratuitement à tout le contenu du site et à mes meilleures astuces en vidéo.

comment faire une introduction de dissertation

Paradoxalement, s’il s’agit de la première partie de ta dissertation, l’introduction ne se rédige pourtant jamais en début d’épreuve.

Ce n’est qu’après avoir élaboré ton plan détaillé et ta problématique au brouillon qu’il est possible d’envisager la rédaction de ton introduction.

Au bac de français, l’introduction de dissertation est concise : il s’agit d’un seul paragraphe de 10 à 15 lignes , qui commence par un alinéa et contient quatre étapes :

  • L’amorce ou accroche
  • La présentation du sujet
  • la problématisation
  • L’annonce de plan

Comme elle constitue le premier contact avec l’examinateur, ton introduction doit être particulièrement soignée .

Relis-la plusieurs fois pour corriger les fautes d’orthographe. Tu dois faire ton maximum pour laisser à ton lecteur une impression favorable.

D’ailleurs, faisons le test.

Imagine-toi quelques secondes dans la peau d’un examinateur à la fin du mois de juin : tu as une semaine pour corriger un tas de copies (70 à vue d’oeil).

Tu regardes ta montre : il est déjà tard, tu es fatigué et tu as le dîner à préparer.

Tu prends quand même le premier devoir en haut du tas.

Un simple coup d’oeil t’informe tout de suite que l’introduction de cette première copie ne respecte pas les codes de l’exercice : elle ne contient que deux phrases qui se battent en duel.

Tu pousses un soupir… Franchement, si l’élève ne sait toujours pas faire une introduction, ça ne promet rien de bon pour le développement…

Et tu commences la correction de la copie avec un a priori négatif.

Comme élève, est-ce l’impression que tu as envie de donner avec ta copie ? Évidemment non.

Il faut donc inverser la donne. Ton introduction doit envoyer d’entrée de jeu un message positif à ton correcteur , lui donner une impression favorable.

Pour cela, suis ma méthode de l’introduction en 4 étapes :

Étape 1 – Fais une accroche (ou amorce)

Faire une accroche, c’est susciter l’intérêt du professeur, capter son attention avec une phrase qui inscrit le sujet dans un contexte plus général.

Ce contexte plus général peut être :

– Une remarque sur l’objet d’étude ou le genre littéraire – Une remarque sur le contexte historique – Une remarque sur le contexte littéraire ou culturel – Une citation d’auteur – Une remarque sur ton expérience de lecteur ou de spectateur

L’accroche : exemples

Prenons le sujet : Le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ?

On peut imaginer plusieurs entrées en matière possibles :

Accroche n°1 :

Le conte est par excellence le genre de l’extraordinaire : on y trouve beaucoup de magie et de personnages aux qualités ou aux destinées exceptionnelles. Mais ce modèle est-il applicable au roman ? (accroche tirée d’une remarque sur le genre littéraire).

Accroche n°2 :

Le héros des premiers romans de chevalerie du XIIème siècle sont des héros extraordinaires, cumulant prouesses morales et physiques, à l’instar des héros de l’antiquité comme Ulysse ou Hector. (accroche tirée d’une remarque sur l’objet d’étude). Mais le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ? (présentation du sujet)

Accroche n° 3 :

Le personnage extraordinaire, qui suscite l’admiration, fait vivre au lecteur des sensations peu communes, qui lui restent en mémoire (accroche tirée de ton expérience de lecteur). Mais le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ? (présentation de la question).

Ces exemples t’aident-ils à y voir plus clair ?

Il existe donc pour chaque sujet de nombreuses possibilités d’accroches. Pioche dans tes connaissances pour formuler une accroche originale et personnelle qui permet d’amener le sujet.

L’accroche de l’introduction : l’erreur à éviter

Il n’y a qu’une erreur à éviter au commencement de ta dissertation : n’ouvre JAMAIS ton devoir par une généralité comme :

De tout temps, les hommes se sont raconté des histoires… Depuis toujours… Depuis la nuit des temps, les hommes…

Les phrases ci-dessus sont des phrases « tarte à la crème » à BANNIR de ton vocabulaire car elles constituent des clichés faux et insipides, des lieux communs.

Si tu sèches sur ton amorce, tu peux toujours commencer ton introduction directement par l’étape n°2 : la présentation du sujet.

C’est moins orthodoxe, mais fais-moi confiance : mieux vaut cela qu’une amorce « tarte à la crème » qui agacerait ton correcteur.

Étape 2 – Introduis le sujet

La présentation du sujet est l’étape la plus facile à réaliser.

Elle consiste simplement à rappeler l’énoncé de ton sujet dans son intégralité, comme si ton correcteur ne l’avait jamais lu .

Par exemple :

Le héros des premiers romans de chevalerie du XIIème siècle sont des héros extraordinaires, cumulant prouesses morales et physiques, à l’instar des héros de l’antiquité comme Ulysse ou Hector. (accroche tirée d’une remarque sur l’objet d’étude). Mais le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ? [j’énonce le libellé du sujet dans son intégralité, comme si le correcteur ne l’avait jamais lu]

Si l’énoncé du sujet contient une citation, recopie intégralement la citation et de mentionne le nom de l’auteur.

A cette étape, il est aussi possible de définir les termes du sujet.

Facile, non ?

Alors on passe à l’étape suivante : la problématisation du sujet.

Étape 3 – Problématise le sujet

C’est le moment de formuler ta problématique qui, je te le rappelle, se distingue de la question du sujet.

Contrairement à une idée reçue, la problématique n’est pas une reformulation du sujet.

Ta problématique correspond à une ou plusieurs questions qui découlent de ton analyse du sujet . Elle exprime le ou les problèmes que pose le sujet.

Par exemple, pour le sujet «  Le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ? », la problématique pourrait être :

Qu’attend le lecteur des personnages que le romancier lui présente ?

Attention, lorsque tu exposes ta problématique, à ne pas confondre question directe et indirecte. Cette faute de syntaxe te pénalise.

Formule ta problématique sous une forme directe ou indirecte (mais ne mélange pas les deux) :

Question directe : Qu’attend le lecteur des personnages que le romancier lui présente ? (Inversion sujet-verbe et point d’interrogation)

Question indirecte : On peut dès lors se demander ce que le lecteur attend des personnages que le romancier lui présente. (Pas d’inversion sujet-verbe et pas de point d’interrogation)

Étape 4 – L’annonce de plan

Il ne reste plus qu’à annoncer ton plan de façon explicite . Par exemple :

Après avoir vu que les personnages extraordinaires fascinent le lecteur, nous verrons que les personnages ordinaires suscitent aussi son intérêt. Nous nous demanderons enfin si le personnage de roman n’est pas une construction plus complexe qui échappe à la binarité ordinaire/extraordinaire.

Mon conseil : n’utilise pas d’expression comme « Dans une première partie », « Dans une deuxième partie ». Ces expressions sont trop scolaires pour un niveau lycée. Remplace-les par des formules plus légères :

Après avoir analysé (ta première partie), nous verrons que (ta deuxième partie) pour nous demander enfin si (ta troisième partie).

Bien sûr, ton annonce de plan doit tenir ses promesses . Le développement de ta dissertation devra donc respecter scrupuleusement le plan annoncé en introduction.

Exemple d’introduction intégralement rédigée

Dans cet article, nous avons travaillé sur le sujet suivant :

Le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ?

Si l’on met bout à bout chaque étape de la méthode, on aboutit à l’introduction de dissertation suivante :

                  Le héros des premiers romans de chevalerie du XIIème siècle sont des héros extraordinaires, cumulant prouesses morales et physiques, à l’instar des héros de l’antiquité comme Ulysse ou Hector. [accroche tirée d’une remarque sur l’objet d’étude] . Mais le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ? [Introduction du sujet] Qu’attend le lecteur des personnages que le romancier lui présente ? [Problématisation] Après avoir vu que les personnages extraordinaires fascinent le lecteur, nous verrons que les personnages ordinaires suscitent aussi son intérêt. Nous nous demanderons enfin si le personnage de roman n’est pas une construction plus complexe qui échappe à la binarité ordinaire/extraordinaire. [Annonce du plan de la dissertation]

Comme tu le remarques, mon introduction est brève, concise et structurée. Elle débute par un alinéa et ne fait que 10 à 15 lignes.

À ton tour de faire pareil !

Tu dois rédiger une dissertation ? Regarde aussi :

♦ Comment analyser un sujet de dissertation ♦ Comment réussir la conclusion de ta dissertation ♦ Comment trouver un plan de dissertation ♦ Exemple de dissertation rédigée

Print Friendly, PDF & Email

Les 3 vidéos préférées des élèves :

  • La technique INCONTOURNABLE pour faire décoller tes notes en commentaire [vidéo]
  • Quel sujet choisir au bac de français ? [vidéo]
  • Comment trouver un plan de dissertation ? [vidéo]

Tu entres en Première ?

Commande ton livre 2024 en cliquant ici ⇓.

plan dissertation oeuvre

Qui suis-je ?

' src=

Amélie Vioux

Je suis professeur particulier spécialisée dans la préparation du bac de français (2nde et 1re).

Sur mon site, tu trouveras des analyses, cours et conseils simples, directs, et facilement applicables pour augmenter tes notes en 2-3 semaines.

Je crée des formations en ligne sur commentairecompose.fr depuis 12 ans.

Tu peux également retrouver mes conseils dans mon livre Réussis ton bac de français 2024 aux éditions Hachette.

J'ai également publié une version de ce livre pour les séries technologiques ici.

11 commentaires

Clair, précis, agréable a lire Je n’ai rien d’autre a rajouter si ce n’est : merci !

J’aime vraiment vos exemple d’introduction et vos démarches Infiniment merci

Bonjour, je suis en 1ère et je suis dans l’apprentissage pour faire une introduction de dissertation. Je tiens aussi à vous remercier pour ce que vous faites pour nous, jeunes étudiants au lycée, c’est très aimable.

Puis-je vous demander votre avis?

Si oui, la voici.

SUJET = Alcools est-il un hymne à la modernité?

Au début du XXe siècle, la poésie se caractérise par sa variété et ses formes poétiques. C’est dans ce contexte que Guillaume Apollinaire écrit et publie un recueil poétique intitulé Alcools qui s’inscrit dans cette perspective de modernisation. Mais c’est là-dessus que nous allons nous poser la question : Alcools est-il un hymne à la modernité ? et donc Qu’est-ce qu’Alcools. Nous allons en discuter en deux temps; dans un premier temps nous allons voir que ce recueil conserve des aspects traditionnels, et puis dans un second moment nous allons étudier si Alcools renouvelle la poésie de manière moderne

Coucou Mélanie, Je ne suis pas du tout qualifiée pour t’aider puisque je ne suis qu’en 2nde, mais si je pouvais te donner mon avis, peut-être que tu pourrais faire en sorte que ta problématique en entier soit en question directe ou indirecte, par exemple « C’est donc là-dessus que nous nous demanderons si Alcools est bien un hymne à la modernité, et par conséquent ce qu’il est en tant qu’œuvre. ». Aussi, le « second moment » ne sonne pas très bien… Tu penses que ça irait si tu mettais « second temps » ? Après, on se retrouve avec un problème de répétition, donc on peut plutôt mettre « discuter en deux temps; nous verrons… en premier, puis dans un second temps nous nous demanderons… ». Ce n’est qu’un exemple et tu n’es pas obligée de le mettre s’il ne te convient pas, mais j’espère sincèrement avoir été utile !! Je te souhaite une excellente journée/soirée/matinée.

Super cool j’aimerais pouvoir faire une introduction sans problème

mdr, je partage votre avis puisque je trouve également le commentaire disconvenant d’autant plus que le personnage, nommer « emt « ,est plein de présomptions observation, dont contrairement à vous , je ne m’excuserez point si ce n’est que par la force de baïonnette !

Vos cours sont de grande qualité mais il est déplorable de me faire tutoyer à chaque phrase…

Si je puis me permettre, je vous ferais remarquer que la professeure ici présente a gentiment prise sur son temps libre afin de faire des cours en ligne disponible à tous; ce qui permet à de nombreux élèves d’améliorer leur niveau en français. Je trouve donc cela déplorable que vous vous sentiez obligé de venir briser les bijoux de famille si vous me permettez l’expression, pour une simple histoire de tutoiement.

bonjour je dois faire une dissertation, mon sujet est « selon vous vaut il mieux lire ou voir une pièce de théâtre ? » mais je ne sais pas comment commencer mon axe pourriez vous m’aider ?

Merci beaucoup ! ça aide vraiment 😀

C’est avec un grand intérêt que je vous suis . Tout est clair limpide Merci infiniment

Laisse un commentaire ! X

Merci de laisser un commentaire ! Pour des raisons pédagogiques et pour m'aider à mieux comprendre ton message, il est important de soigner la rédaction de ton commentaire. Vérifie notamment l'orthographe, la syntaxe, les accents, la ponctuation, les majuscules ! Les commentaires qui ne sont pas soignés ne sont pas publiés.

Site internet

  • Concours Écoles Agro Véto
  • Concours Écoles d'ingénieurs
  • Concours Écoles de commerce
  • Concours Écoles de journalisme
  • Concours Enseignement
  • Concours Fonction publique : Administration
  • Concours Fonction publique : Culture, Patrimoine
  • Concours Fonction publique : Défense, Police, Justice
  • Concours Fonction publique : Economie, Finances, Douanes, Travail
  • Concours Fonction publique : Education, Animation, Sport, Social
  • Concours Fonction publique : Technique, Sciences
  • Concours IEP /Sciences Po
  • Concours Santé Paramédical Social
  • Diplômes comptables
  • Ecoles d'Art / Architecture
  • Réussir à l'université / IAE
  • Réussir le Brevet des collèges (DNB)
  • Réussir les tests de langues
  • Réussir son BTS
  • Réussir son BUT

La dissertation

Pour vous aider à réviser, retrouvez nos fiches consultables et téléchargeables gratuitement pour maîtriser la dissertation de texte de Français.

Fiches de révisions : La dissertation

  • Dissertation de français : remarques générales
  • Dissertation de français : la méthode A.B.C.D.E
  • Dissertation de français : la méthode R.E.D.A.C

Décrochez votre Bac 2024 avec Studyrama !

  • Epreuves du Bac général
  • Fiches de révision du Bac 2024
  • Bac 2024 : les dates et épreuves
  • Les épreuves du bac
  • Les sujets et corrigés du Bac 2023
  • Que faire après le bac ?
  • Que faire avec ou sans le bac...
  • Résultats du Bac 2024 : dates, heures et résultats par académies

Salons Studyrama

Salon studyrama sup’alternance et apprentissage – spécial rentrée, salon des etudes supérieures de paris - où s'inscrire encore .

Rencontrez en un lieu unique tous ceux qui vous aideront à bien choisir votre future formation ou à découvrir des métiers et leurs perspectives : responsables de formations, étudiants, professionnels, journalistes seront présents pour vous aider dans vos choix.

  • Petite section
  • Moyenne section
  • Grande section
  • Première STMG
  • Première ST2S
  • Terminale STMG
  • Terminale STI2D
  • Terminale ST2S
  • Humanités, littérature et philosophie
  • Histoire-Géo.-Géopolitique-Sciences politiques
  • Mathématiques
  • Enseignement scientifique
  • Sciences de la vie et de la Terre
  • Physique-Chimie
  • Spécialité anglais
  • Programme Consulter le programme
  • Révisions Réviser le cours
  • Sujets corrigés Travailler sur des sujets corrigés
  • Lexique Trouver la définition d'un mot
  • Méthodologie Consulter la méthodologie
  • Podcasts Écouter les podcasts
  • Bilan Bilan trimestriel
  • Se connecter
  • Créer un compte

Jean-Luc Lagarce, Juste la fin du monde  : dissertation

Introduction, une lutte sans espoir, un héros condamné, une histoire déjà écrite, une simple histoire de famille, la banalité du quotidien, les sempiternelles disputes familiales, un désarroi tragique, l'incommunicabilité entre les êtres, l'horizon de la mort.

IMAGES

  1. Plan type pour la dissertation by remy besson

    plan dissertation oeuvre

  2. Dissertation Sur Oeuvre Exemple

    plan dissertation oeuvre

  3. Dissertation Plan by sophie wilson

    plan dissertation oeuvre

  4. Plan détaillé dissertation Thérèse Raquin: une oeuvre immorale

    plan dissertation oeuvre

  5. Dissertation (Plan détaillé) : Le rôle des anticipations et de la

    plan dissertation oeuvre

  6. Elaborer un plan de dissertation

    plan dissertation oeuvre

VIDEO

  1. Étape 3: Faire un plan (Dissertation)

  2. 🗝️ Voici 4 citations clés expliquées pour exceller en #dissertation sur Manon Lescaut !

  3. Construire une synthèse en dissertation

  4. Bac de français : BAUDELAIRE, dissertation pas à pas, analyse du sujet : "Tu m'as donné ta boue..."

  5. Méthodologie des exercices juridiques_la dissertation juridique

  6. Une INTRO de DISSERTATION PARFAITE !👌 #dissertation #plandissertation #etudiant #bacfrancais

COMMENTS

  1. Plan de dissertation : la méthode pour le bac de français

    Il existe trois types de plan de dissertation, mais pour le bac de français, tu n'as besoin de ne maîtriser que les deux premiers : le plan dialectique et le plan thématique. Chacun type de plan de dissertation correspond à un type de sujet. Tu ne peux donc pas choisir n'importe quel plan pour n'importe quel sujet.

  2. Plan de dissertation : méthodologie et exemples

    Le plan d'une dissertation dialectique suit le modèle suivant : I. Exposé argumenté d'une thèse. II. Exposé argumenté de la thèse adverse. II. Synthèse (dépassement de la contradiction) 2. Le plan de dissertation analytique. Le plan analytique permet d'analyser un problème qui mérite une réflexion approfondie.

  3. Dissertation : la méthode simple pour le bac de français

    Dissertation au bac de français : la méthode pas-à-pas ! À l' écrit du bac de français, tu as le choix entre deux exercices : ♦ Le commentaire d'un texte littéraire. ♦ Un sujet de dissertation sur l'une des œuvres au programme. Je te montre ici la méthode pas-à-pas pour réussir la dissertation au bac de français.

  4. La dissertation pour l'écrit du bac de français

    La dissertation doit être entièrement rédigée. Ne pas utiliser d'abréviation, de style télégraphique, de numérotation, de titres. La rédaction doit être claire et simple. Adoptez un style sobre, évitez les phrases trop longues, trop alambiquées. Faites des efforts pour employer un vocabulaire, précis, clair et de qualité.

  5. La dissertation (sur oeuvre) (réforme 2019)

    La dissertation n'est en aucun cas un (simple) résumé de l'œuvre (dans sa signification littérale, par exemple l'intrigue d'un roman ou d'une pièce). Une bonne dissertation sur œuvre éclaire sous un autre jour les termes du sujet (à identifier, à reprendre, à manier, à questionner), une notion, un problème littéraire, mais elle ...

  6. Préparation bac français

    Cette étape, qui se fait au brouillon, est la plus importante car elle détermine le déroulement de votre devoir. Elle doit être bien faite pour éviter le hors-sujet. Elle peut nourrir votre plan. Repérage des mots clefs et définition. Dégagez les différents sens d'un mot et sélectionnez ensuite ceux qui conviennent à votre sujet.

  7. Plan thématique : méthode [dissertation]

    Plan thématique : la méthode. Par Amélie Vioux. 14 juillet 2019. 8 commentaires. Au bac de français, deux types de plan de dissertation sont à connaître : le plan dialectique et le plan thématique. Le premier réflexe à avoir, face à une question, est de te demander si la question appelle une réponse fermée ou ouverte : Si le ...

  8. PDF Fiche

    à la réfutation. On retient alors un plan dit « analytique » - La question appelle des réponses de natures différentes qui ne se contredisent pas. On choisit alors un plan dit « thématique », dont on attend qu'il soit en 3 parties allant de la réponse la plus simple, la plus évidente à la réponse la plus complexe, la plus subtile.

  9. La Méthode de la Dissertation pour le Bac de Français

    Voici la méthode de la dissertation pour le bac de français en 9 étapes simples : Lire le sujet et entourer les mots importants. Déterminer si le sujet appelle un plan dialectique (question fermée) ou thématique (question ouverte) Reformuler le sujet sous la forme d'une question qui sera la problématique du devoir.

  10. Plan détaillé : comment faire

    Plan détaillé : comment faire ? Publié le 23 juillet 2019 par Emma Moreau.Mis à jour le 7 décembre 2020. Faire un plan détaillé peut vous aider lors d'un exercice de rédaction de dissertation, de commentaire de texte ou lors de la rédaction du plan de votre mémoire, thèse ou tout autre document académique.. Le plan détaillé constitue une aide méthodologique qui va vous ...

  11. Se préparer à la dissertation sur œuvre

    Étape 1 : Sélectionnez dix citations regroupant les thématiques principales de l'œuvre étudiée. → Pour les choisir, relisez vos lectures linéaires et vos cours, ainsi que les extraits les plus importants de l'œuvre. → Privilégiez les citations d'une à deux lignes. Étape 2 : Apprenez vos citations par cœur.

  12. EAF première

    Plusieurs types de plan sont possibles dans la dissertation. Nous en retiendrons deux qui conviendront à l'ensemble des sujets littéraires en Première.

  13. PDF Méthodologie de la dissertation Les différents plans

    de la dissertation Les différents plans 9782340-036772_001_256.indd 11 11/12/2019 14:54. 12 1. Fiche méthode générale 1. Fiche méthode générale ... Le plan idéal permet de donner une progression au sujet : • du moins important au plus important, • de l'observation à l'analyse.

  14. Comment faire une dissertation sur une œuvre

    Contents show 1 La rédaction d'une dissertation sur une œuvre implique plusieurs étapes clés. Voici un guide général pour vous aider à structurer votre travail : 1.1 La lecture attentive de l'œuvre : 1.2 La recherche d'informations : 1.3 La formulation de la problématique : 1.4 La construction du plan : 1.5 La rédaction de […]

  15. DISSERTATION PLAN

    Dissertation plan. La dissertation nécessite de suivre une méthode très précise. Nous te proposons un exemple de plan de dissertation sur le théâtre pour mieux comprendre le principe de cette réflexion en trois temps. Juste en dessous de l'énoncé du sujet, tu verras d'abord une introduction rédigée, un plan détaillé avec des exemples et une conclusion rédigée.

  16. Méthode de la dissertation

    Méthode de la dissertation Répartition du temps pour la dissertation en 4 heures. Analyse du sujet + trouver la problématique: 30 minutes ; Elaboration du plan détaillé: 30 minutes ; Rédaction de l'introduction et esquisse de la conclusion: 15 minutes ; Rédaction du développement: 2h30 ; Relecture: 15 minutes (ne pas négliger cette étape : il FAUT relire au moins 2 fois : une fois ...

  17. Dissertation & Thesis Outline

    Example 1: Passive construction. The passive voice is a common choice for outlines and overviews because the context makes it clear who is carrying out the action (e.g., you are conducting the research ). However, overuse of the passive voice can make your text vague and imprecise. Example: Passive construction.

  18. Introduction de dissertation : méthode

    L'introduction de la dissertation correspond au paragraphe qui débute ta copie. C'est une étape fondamentale de la méthode de la dissertation. Paradoxalement, s'il s'agit de la première partie de ta dissertation, l'introduction ne se rédige pourtant jamais en début d'épreuve. Ce n'est qu'après avoir élaboré ton plan ...

  19. PDF Faire croire tout-en-fiches

    Mode d'emploi et plan de l'ouvrage 5 1 « Faire croire », de quoi parle-t-on ? 11 2 Faire croire que le vrai est vrai 29 ... La dissertation 197 1.1 Le sujet 197 1.2 Les œuvres au programme 198 1.3 L'analyse du sujet 198 1.4 Le plan de la dissertation 199. 4 Faire croire tout-en-fiches

  20. PDF Dissertation Planner: step-by-step

    Dissertation Planner: step-by-step. This planner is designed to help you through all the stages of your dissertation, from starting to think about your question through to final submission. At each stage there are useful prompts to help you plan your work and manage your time.

  21. Fiche de révisions Français : dissertation

    La dissertation. Pour vous aider à réviser, retrouvez nos fiches consultables et téléchargeables gratuitement pour maîtriser la dissertation de texte de Français.

  22. Jean-Luc Lagarce, Juste la fin du monde : dissertation

    Un héros condamné Comme les héros tragiques, Louis est par avance condamné. Il sait qu'il n'y aura pas d'autre issue pour lui que la mort. Il ne cherche pas à s'y dérober, à se leurrer mais au contraire à reprendre une certaine maîtrise du cours de sa vie en projetant d'annoncer la nouvelle à ses proches : « dire, / seulement dire, / ma mort prochaine et irrémédiable, / l'annoncer ...

  23. Exemple De Dissertation Sur Une Oeuvre

    Exemple De Dissertation Sur Une Oeuvre: Order preparation While our expert is working on your order, you will be able to communicate ... Editing, Powerpoint Presentation Poster, Letter, Article Critique, Synopsis, Business plan, Dissertation chapter - Methodology, Outline, Speech, Excel Exercises, Formatting, Online Test, Thesis/dissertation ...